Réduire les émissions de CO2 en combinant le nitrate de calcium et le ciment composé

Réduire la demande en ciment à base de clinker

De manière générale, les secteurs industriels à fortes émissions de carbone ont davantage tendance à vouloir réduire leurs émissions de CO2. La production du ciment est un exemple de ces secteurs industriels à fortes émissions de carbone. Les émissions de CO2 de l'industrie du ciment jouent un grand rôle dans le changement climatique, avec un large impact sur la vie humaine, l'environnement et l'économie mondiale. Sachant que l'industrie du ciment est responsable de plus de 5% des émissions totales de CO2 causées par l'homme, il faut impérativement trouver une solution pour réduire ces émissions [1].La plus grande partie du CO2 émis lors de la production de ciment provient de la combustion du combustible dans le four rotatif, du processus de calcination du calcaire et de la production de l'énergie requise. Par conséquent, tout matériau qui puisse remplacer le clinker dans la formulation du ciment pourrait grandement contribuer à réduire les émissions de CO2. Les substituts du ciment en sont un bon exemple. Cet article analyse les performances de plusieurs ciments composés avec un calcul de la diminution des émissions de CO2 sur base du dosage de nitrate de calcium (NC) requis pour compenser la perte de performance, ainsi que les proportions des mélanges remplacés.

Subscribe to magazine

Contact

www.yara.com

Events

26.09.2023 - 28.09.2023
27.09.2023 - 29.09.2023
03.10.2023 - 05.10.2023