Vers un contrôle actif de la rhéologie du béton pendant sa mise en œuvre

Rhéologie des matériaux cimentaires

Pendant la mise en œuvre et le coulage, la maniabilité du béton peut représenter un défi en raison d‘un manque de robustesse du mélange ou d‘exigences contradictoires lors de différentes étapes de production (par ex. pompage et coulage du coffrage). Avec les méthodes actuelles, il n‘y a pas vraiment d‘options disponibles après le malaxage pour ajuster davantage la maniabilité du béton au cours des différentes étapes de production. Une technologie nouvelle et révolutionnaire a récemment été développée à l‘Université de Gand, en Belgique, qui permet un contrôle actif de la rhéologie, y compris un contrôle actif du comportement de prise. Deux méthodes peuvent être utilisées à cet effet. La première méthode consiste à ajouter au béton des particules solides magnétisables qui réagissent à un champ magnétique externe. Une deuxième méthode très innovante consiste à utiliser des superplastifiants convertibles dont le mode d‘action peut être contrôlé par un signal externe (électrique ou magnétique, par exemple). La preuve conceptuelle du mode d‘action a déjà été apportée en laboratoire sur des échantillons de pâte de ciment. D‘autres études à l‘échelle réelle sont en cours.

Subscribe to magazine

Contact

Geert De Schutter, Institut du génie civil et des matériaux de construction, Université de Gand, Belgique Karel Lesage, Institut de génie civil et des matériaux de construction, Université de Gand, Belgique

Events

06.08.2024 - 08.08.2024
14.08.2024 - 16.08.2024
21.08.2024 - 24.08.2024